Esthétique: ATTENTION DANGER! RESSEMBLER À SON SELFIE PEUT VIRER À L’OBSSESSION

Grâce aux filtres, chacun peut publier des autoportraits parfaits sur les réseaux sociaux, créant un décalage avec la réalité. Certaines personnes en deviennent malades, au point de faire appel à la médecine esthétique pour tenter de ressembler à leur alter ego virtuel.

Facetune, une application de retouche de photos, soit l’application payante la plus téléchargée en 2017.

Or, ce qui semble être anodin pour certains est devenu une véritable obsession pour d’autres. Le quotidien britannique cite le cas d’Anika, une jeune Londonienne qui, il y a un an, était surnommée “la reine de Snap”. Elle cumulait alors pas moins de 4 000 abonnés sur son compte Snapchat et prenait environ 25 selfies par jour. Complexée par une légère bosse sur son nez, elle utilisait des filtres qui la faisaient disparaître. “Je me disais que j’aimerais ressembler à mon image avec ce filtre qui fait paraître mon nez plus fin”, confie-t-elle au journal. C’est alors qu’elle a commencé à contacter des praticiens en médecine esthétique

https://www.courrierinternational.com/article/esthetique-ressembler-son-selfie-peut-virer-lobsession

Date de dernière mise à jour : le 28 mars 2019 à 21:31

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*