Foire aux questions

Merci à vous, chers visiteurs, de m’aider à étoffer cette rubrique par toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.. Dr Nelly DANAN, Médecine esthétique Paris

Docteur Nelly DANAN Médecin esthétique, Paris

Le Botox va-t-il me donner un air figé? Les autres vont-ils voir que j’ai eu une injection?

Non, c’est ce que l’on appelle la « french touch ». Aux Etats-Unis, on a plutôt tendance à forcer sur les doses de Botox (plus précisément toxine botulique: Marques Botox*, Azzalure*, Dysport*, Vistabel*, Bocouture*)

Mais chez nous, aussi bien à Paris qu’en province, on a plutôt tendance à privilégier un résultat NATUREL. L’idéal étant d’injecter le botox avec la « pointe de l’aiguille »…

Un Botox bien fait doit donner une expression reposée, ouvrir la paupière, agrandir l’oeil, défatiguer tout le visage.

Tout est question de technique et d’expérience. Le recul que nous avons en France dans l’injection de botox nous permet de moduler le résultat en fonction des attentes de chacun.

Alors, front figé ou visage ouvert?

L’acide hyaluronique est-il d’origine animale?

Non, les acides hyaluroniques présents actuellement sur le marché sont tous fabriqués par génie génétique, et sont d’origine non animale, contrairement aux premiers acides hyaluroniques apparus sur le marché il y a plus de 15 ans, qui étaient fabriqués à partir de la crête de coq (Eh oui!)…

Aujourd’hui, c’est fini. Il existe diverses qualités, épaisseurs, viscosité et réticulations d’acides hyaluroniques mais tous offrent une grande sécurité.

Les injections laissent-elles des bleus?

Avec l’usage de la micro-canule ou canule (Magic needle*, Softfill*), les bleus sont très rares. La canule est une aiguille à bout rond qui est introduite sous la peau par un tout petit point d’entrée ( petite aiguille ). Grâce à cet outil extraordinaire, on peut le plus souvent se faire injecter puis retourner travailler ou prévoir un dîner le même jour.

C’est un merveilleux progrès!

Dr Nelly DANAN – Médecin esthétique Paris

Que puis-je faire comme traitement préventif avant une injection d’acide hyaluronique?

J’ai peur des bleus et de la douleur…

Deux grands conseils:

1/Pour éviter ou limiter bleus, prendre dans les 5 jours qui précèdent l’injection: prendre toutes les 3 heures 5 granules d’ARNICHA 9CH. Vous pouvez aussi appliquer durant la semaine qui précède l’injection, matin et soir sur peau propre une crème à l’arnica type CICABIO ARNICA+ DE BIODERMA

2/Pour prévenir la douleur: appliquer une heure avant l’injection une crème anesthésiante de type EMLA* et renouveler l’application toutes les dix minutes. C’est super efficace pour les lèvres, zone sensible par excellence.

Date de dernière mise à jour : le 3 janvier 2013 à 11:05

Ce contenu a été publié dans Esthétique du visage, Test-blog-cat1, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires

LES COMMENTAIRES QUE VOUS LAISSEREZ SUR CETTE PAGE RESPECTERONT VOTRE ANONYMAT EN TOUTE CONFIDENTIALITE. VOTRE NOM DE FAMILLE ET VOTRE ADRESSE EMAIL N’APPARAITRONT PAS. PAR RESPECT DU SECRET PROFESSIONNEL.

  1. Marie dit :

    Bonjour;

    Je souhaiterai des renseignements sur les produits que vous utilisez pour l’augmentation des lèvres.
    Nombreuses de mes amies sont déçues car le résultat ne dure pas plus de deux mois.
    Jai entendu parler du Volbella qui aurait un effet à long terme.

    Que me conseillez vous?
    Et quelle sont les prix pour une seringue?
    Bien à vous
    Marie

    Bonjour Marie
    Je n’utilise pas le Volbella car trop récent et trop de problèmes avec ce produit, type boulettes post-injections tout à fait indésirables.
    Je reste sur les AH « spécial bouche » comme Kiss de Teosyal ou Emervel lips.
    L’avantage de ces produits spécifiques, c’est qu’ils imitent au mieux la consistance du tissu des lèvres.
    L’inconvénient : Ils sont souvent trop fluides pour tenir longtemps.
    L’alternative pour des résultats plus durables est l’utilisation d’un AH volumateur non spécifique des lèvres tel que le XHAvolume de Filorga ou encore Belotero intense.
    Je choisis le produit qui me semble le plus adapté en fonction de la demamnde du patient et de la morphologie de la lèvre.
    Quel que soit l’AH utilisé, le coût de cet acte est de 360€ TTC pour une seringue.
    Sachez que pour avoir un résultat durable, il faut que vous sortiez légèrement surcorrigée de la séance d’injection car une lèvre gonfle dès qu’on la touche (même si on n’y injecte rien) et il faut compter avec la résorption de cet œdème pour que vous ne soyez pas déçue à court et moyen terme.
    Bien cordialement,
    Dr Nelly DANAN

  2. Malika dit :

    Bonsoir chère docteur,
    Je tiens à vous remercier infiniment pour vos précieux conseils concernant les injonctions à l acide hyaluronique,je vous avais demandé un conseil entre le PPT et AH vue que je suis transplantée et donc sous immunosuppresseurs,vous m’aviez vivement déconseillé les injonctions au plasma pour des raisons infectieuses et que l’AG était bien moins risqué,donc j ai eu recours à une séance de juvederme,ça c est bien passé sans complication,le médecin à pris toutes les précautions de désinfection nécessaires:champ stérile,gants, betadine ect….je suis très contente et cet écrit est un grand remerciement à vous,Je vous recommanderai à toutes les personnes possibles!!merci à votre professionnalisme!
    Très cordialement
    Malika

  3. Malika dit :

    RE : RE : INJECTIONS ET TRAITEMENT IMMUNOSUPRESSEUR

    Bonjour Docteur,

    Vous êtes adorable mille merci(s) pour vos précieux conseilles.

    Donc il m’est possible de m’injecter un peu d’acide hyaluronique ,n’est ce pas ?j’espere ne pas avoir une nécrose cutané c’est ce qui m’effraie le plus.

    Bien à vous.

    1. Dr Nelly Danan dit :

      Je viens de l’apprendre et c’est très bien ainsi!!!! J’ai toujours eu une aversion pour cette technique vu égard aux risques septiques énormes.
      Merci Catherine

  4. Dr Nelly Danan dit :

    RE : INJECTIONS ET TRAITEMENT IMMUNOSUPRESSEUR

    Bonjour Malika

    Hélas cette technique est la plus risquée quant au risque d’infection car le recueil de votre plasma comporte plusieurs manipulations très risquées sur le plan septique.
    L’acide hyaluronique est bien moins risqué car le contenu de la seringue est 100% stérile et l’acte comporte beaucoup moins de manipulations intermédiaires. J’ai déjà pratiqué ce type de traitement sur des patients transplantés sous traitement immunosuppresseur sans complication mais il faut bien respecter les recommandations de vos médecins.
    Désolée… Bon courage et soyez prudente..
    Bien cordialement

    Dr Nelly DANAN Médecine Esthétique Paris

  5. Malika dit :

    Bonjour Chère Docteur,

    Me serait il possible d’avoir recours aux injections de plasma pour combler mes rides d’amertumes? vue que je suis sous immunosuppresseurs depuis 23 ans afin de préserver ma transplantation rénale,j ai deja demandé à plusieurs dermatologues si je pouvais faire des injections à l’acide hyaluronique mais ces derniers été contre sous peine d’avoir une infection cutanée.

    Maintenant la question que je me pose est la suivante: vue que c’est mon propre plasma que l’on va m’injecter ,est ce que cela reste une contre indication quand même.

    Je vous remercie infiniment

    Bien à vous

    Malika

  6. Dr Nelly Danan dit :

    Merci pour vos remerciements… 🙂
    Je ne pratique pas du tout l’injection de graisse autologue, c’est chirurgical et cela doit se faire dans un bloc opératoire…

  7. Nathalie dit :

    bonjour,

    je vous remercies infiniment pour votre réponse claire et sincère.

    pour l’AH c’est ce que je me pensais aussi (je suis juste étonnée que l’autre chirurgien ne s’inquiete pas au vu de mes antécédents).
    Pour le PRP, la dermato me disais qu’elle obtenait de bons résultats (en me précisant bien qu’effectivement il ne s’agissait pas de comblement, mais que le corps se réparait de lui meme si réparation il devait y avoir, que c’est un peu lui qui décidait et j’ai trouvé le principe séduisant 🙂 mais mon pere me dit que ce n’est pas la PRP qui est à redouter mais plutot les produits adjuvants qui vont avec et dont on ne connait pas encore les évolutions car pas assez de recul).
    Pour le moment je me rabattrai donc sur les crèmes anti-cernes en attendant de me décider pour de la graisse autologue 🙂 faites vous ce genre d’injection?

    si oui, je serais heureuse de vous rencontrer un jour pour en discuter lors d’une consultation 🙂

    vous souhaitant une tres belle journée je vous remercie encore

    cordialement
    Nathalie

  8. Dr Nelly Danan dit :

    Bonsoir Nathalie
    j’ai lu votre message avec beaucoup d’attention.
    Une seule chose est certaine pour moi : PAS D’AH, trop risqué et contre-indiqué: Risque de réactions à court, moyen ou long terme même si vous allez très bien avec marqueurs biologiques parfaitement normaux actuellement. Inutile de tenter le diable en allant vers de gros ennuis.
    Pour ce qui est des 2 autres méthodes: Le PRP n’est selon moi pas adapté (mais pas risqué non plus) car il ne permet pas d’injections de comblement, ce qui est le cas du cerne creux mais juste un traitement de la qualité de la peau.
    C’est une technique permettant de stimuler la vitalité d’une peau fatiguée en boostant la synthèse de collagène et d’élastine.

    La solution la moins risquée me parait être la liposculpture (injection de graisse autologue)
    Elle présente l’inconvénient d’être chirurgicale avec possible nécessité d’une reprise au bout de 6 mois car la résorption de graisse est souvent asymétrique.
    En dehors de cela, c’est la technique la plus sûre dans votre cas, me semble-t-il.

    En espérant vous avoir éclairci les idées…
    Faites le bon choix en connaissance de cause…
    Bien cordialement,

    Dr Nelly DANAN

  9. Nathalie dit :

    Bonjour,

    je viens de lire de nombreuses réponses de votre part sur certains forums, et j’apprécie la précision de vos interventions, c’est pourquoi je m’adresse à vous pour quelque chose de bien précis.

    En effet, j’ai des cernes creuses marquées depuis toute jeune (et cela ne va pas en s’améliorant avec l’âge). J’ai décidé de faire quelque chose pour cela car ce problème me gâche la vis depuis trop longtemps.

    j’ai 40 ans. Je me suis renseignée il ya 2 ans auprès d’un chirurgien en Bretagne tres compétant qui m’a précaunisé des injections d’AH (qui’il fait visiblement tres bien), au lieu d’injections de graisses définitives. Ce premier chirurgien, pourtant rompu à cette pratique et reconnu ne m’avait pas parlé alors de contre-indications…
    Mais récemment j’ai rencontré une dermatologue sur Paris qui le fait et me l’a déconseillé, car j’ai des antécédents d’hyperthyroidie auto-immune.
    Il est vrai que j’ai fait 2 belles « crises » par le passé (avec syndrome de Basedow associé, ce qui n’a pas arrangé les cernes), qui ont été traitées avec succès,la 1ere en 2004 je crois et la dernière remontant à 2007/2008. Mais depuis tout est stabilisé (mes crises se déclenchaient visiblement sur des états émotionnels forts, liées à une rupture difficile notamment. Mais depuis j’ai fait un énorme travail psychologique qui, j’espere, me tiendra à l’écart d’une rechute, meme si je sais que l’on n’est malheureusement pas à l’abri d’une 3eme crise qui, m’a t on prévenu, nécessiterait une ablation de la thyroide). Cette dermatologue m’a demandé de faire un bilan sanguin et a insisté sur le fait que, quoi que je décide, l’hyperthyroidie est une contre indication à l’AH, ce que je conçois parfaitement.
    Elle m’a conseillé des injection au PRP (plasma riche en plaquettes) car sans contre indications dans mon cas, d’après elle.
    Suite à cela, mon père (generaliste à la retraite), a rappellé le 1er chirurgien qui conseillait l’AH (qu’il connait bien et en qui il a une grande confiance au vu de ses résultats) pour lui demander ce qu’il pensait du PRP. Il sortait justement d’un colloque de 2 jours sur ce processus et a répondu qu’il vallait mieux attendre 3 ou 4 ans pour que l’on soit sûr car le PRP est tres nouvellement utilisé en esthetique et qu’on n’a pas le recul suffisant.
    Il a à nouveau précaunisé l’injection d’AH dans mon cas, malgré les antécédents hyperthyroidiens (il se souvenait tres bien de la consultation et de mon type de cernes qui, selon lui, etaient liées a un probleme typique au niveau de l »écoulement du canal lacrymal » (?? ce dont il ne m’avait pas parlé a l’époque).

    Voila, je ne sais plus que faire. Je n’ai plus de problème de thyroide actuellement et ce depuis de nombreuses années. Je suis certaine qu’en refaisant une prise de sang les résultats seront bons. J’avais grand espoir dans le PRP lorsque l’on m’en a parlé, mais visiblement mieux vaut attendre.
    Je suis perdue.

    Que pensez vous de l’AH dans mon cas? car deux questions se posent:

    – En ce moment mon organisme est « normal » (biologiquement parlant). Malgré tout, n’y a t il pas un facteur de risque interne dû a mes antécédents auto-immuns? Mon organisme, même « normalisé » aujourd’hui, peut-il mal réagir à l’injection d’un corps étranger tel que l’AH? ou, si le bilan sanguin est bon, alors on peut se dire que l’on peut injecter de l’AH?

    – second cas de figure: si l’on me fait des injections d’AH plusieurs années de suite sans problème (avec bilan sanguin ok évidemment) et que tout se passe bien, que se passera-t-il au niveau de la région des cernes si par malheur à un moment donné l’hyperthyroidie se réinstalle? cette zone pourra t elle être un lieu de réaction important en période de crise? verrai-je des granulomes se former ou d’autres réactions localisées? étant donné que l’on n’est jamais à l’abri d’une récidive, dois je d’emblée écarter l’idée de cette solution d’AH?

    pour vous y-a-t-il dans mon cas précis une méthode plus indiquée que les autres? (peut etre l’injection de graisse autologue??)

    merci infiniment pour vos conseils. Je suis d’ailleurs prete a prendre rendez-vous avec vous si cela peut aider à poser un diagnostic plus précis en direct (pourriez vous pour cela m’ondiquer le prix de la consultation s’il vous plait).

    Par avance merci pour votre aide. Je cherche activement une solution à ce problème qui me gâche la vie depuis de trop nombreuses années, mais je ne souhaites pas faire d’erreur au risque de l’aggraver.
    Merci pour tout.

    Cordialement
    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*